Randonnée incontournable : un grand bol d'air et des souvenirs inoubliables du Jura !

Les lacs et tourbières de Bellefontaine et des Mortes représentent un contexte écologique de très grande valeur avec leur végétation caractéristique de type boréo-arctique. Ces lacs comptent parmi les plus élevés du Jura.

Départ : Chalet Infos de Bellefontaine - 4559 route des Fontaines - 39400 Bellefontaine

A découvrir en chemin :

  • Lacs et tourbières

À la fin de l’ère Quaternaire, le Jura est recouvert d’un gigantesque glacier. Des rennes et des mammouths peuplent la région. La masse de glace modifie le relief, brise et déplace les roches. En fondant, la glace laisse dans les creux des dépôts rocheux imperméables, les moraines glaciaires.

Au fond de la dépression, il se forme un lac alimenté par les eaux de fonte du glacier, les précipitations et les ruisseaux. Puis le climat se réchauffe. La végétation aquatique se développe très vite, la matière organique s’accumule. Le lac se comble et se transforme en marais.

La tourbière est un véritable livre d’histoire pour les spécialistes du pollen : les palynologues. En effet, le pollen se conserve très bien dans la tourbe : on peut en retrouver datant de plusieurs milliers d’années !

Des couches les plus anciennes, situées en profondeur, jusqu’à la superficie, les palynologues reconstituent l’histoire de la végétation de la tourbière et de ses alentours depuis l’époque des hommes préhistoriques à nos jours. Quels arbres poussaient dans la forêt ? quelles plantes les hommes cultivaient pour se nourrir ou pour tisser des vêtements ? L’analyse du pollen nous apporte la réponse. 

  • La tourbe

Des laîches (ou carex) s’installent et stabilisent le sol. Puis les sphaignes prennent la place, et forment des tapis denses. Ce sont des mousses à croissance continue qui forment une accumulation de matière organique sur laquelle poussent les sphaignes. La masse végétale se tasse et forme la tourbe, noire et fibreuses ressemblant à du terreau de jardin. Mais ce phénomène est très lent : des milliers d’années sont nécessaires pour atteindre une hauteur de quelques mètres. 

  • Les ruisseaux qui serpentent la Tourbière

Le cours d’eau traversé vient de la combe des Cives. Il est rejoint par un autre ruisseau venant des pentes du Risoux, le massif qui vous surplombe. Après un parcours souterrain, le ruisseau ressort près de Morez à une dizaine de kilomètres d’ici. Entre temps, il s’écoule à travers la tourbière qui se comporte comme une véritable éponge en période de pluie et de fonte des neiges. La tourbière limite ainsi les inondations, puis restitue progressivement l’eau en période sèche. Elle joue également un rôle d’épuration en filtrant l’eau qui la traverse.

Extrait : Haut-Jura Rando - Parc naturel Régional du Haut-Jura

Point d'intérêt à proximité

  • La Taillerie à Bellefontaine
  • Les Horloges Comtoise à Bellefontaine
  • L'écomusée de la Maison Michaud à Chapelle des Bois

Le programme Life tourbières

Ce programme ambitionne de restaurer le fonctionnement naturel de tourbières à l'échelle d’une large partie du massif du Jura. 412 tourbières représentant environ 4000 ha sont actuellement recensées à l’échelle du massif jurassien (64 en Suisse, 100 dans l’Ain, 248 dans le Doubs et le Jura).

+ d'info : www.life-tourbieres-jura.fr

L'intérêt majeur pour la biodiversité que représentent ces milieux n'est aujourd'hui plus à démontrer. Celles-ci jouent des rôles multiples, notamment dans le cycle de l’eau.

Préservons la biodiversité

1. Prendre connaissance des zones de quiétude, des réglementations sur le site du Parc Naturel : Quiétude Attitude : www.parc-haut-jura.fr

2. Rester sur les itinéraires de randonnée balisés.

3. Tenir son chien en laisse

4. Garder ses déchets avec soi

5. Respecter le silence de la nature

6. Refermer les clôtures après son passage.

7. Privilégier les sorties en journée

Recommandations aux usagers

  • Soyez prévoyants et ne surestimez pas vos forces.
  • Équipez-vous de chaussures de marche, de vêtements appropriés, d'eau et de collation.
  • Informez-vous des itinéraires et consulter la météo.
  • Informez vos amis, votre famille, de votre itinéraire et de votre heure de retour.
  • N’oubliez pas que l’espace est partagé par tous.
  • Respectez les cultures et les propriétés privées. N’effrayez pas les troupeaux, ne laissez pas les chiens sans surveillance et refermez les clôtures. Les pratiques du camping et du bivouac sont réglementées, renseignez-vous avant de partir.
Bourgogne Franche Comté Tourisme
Montagnes du Jura
Parc National du Haut Jura
Jura Tourisme
Office de Tourisme de France